Listing et configuration des plugins nagios que j’ai rencontré

Depuis la découverte de ce formidable outil de surveillance qu’est Nagios via le blog de Nicolargo (que je remercie au passage s’il me lit), je voulais faire un petit résumé des plugins que j’utilise. Je vous renvois vers son excellent blog pour l’installation de Nagios & Co. Personnellement j’utilise Nagios et pnp4nagios sur un Ubuntu 11.10.

Préambule

Le répertoire par défaut d’installation des scripts est: /usr/local/nagios/libexec (sous Ubuntu).

Penser lorsque vous ajouter des plugins dans ce dernier, à bien modifier les droits en mettant par exemple:

# chown nagios mon-plugin
# chgrp nagios mon-plugin
# chmod 750 mon-plugin

Profitons au passage pour rappeler les fichiers de configuration principaux et leurs utilités (exemple de Nicolargo):

cgi.cfg
> Définition des paramètres des scripts CGI. Vous pouvez utiliser le fichier fourni par défaut par Nagios.
nagios.cfg
> Fichier de configuration de Nagios. A modifier par vos soins selon votre configuration et l’arborescence choisie. Vous pouvez partir du fichier fourni en standard par Nagios et le modifier selon votre configuration.
resource.cfg
> Définition des ressources externes. Vous pouvez utiliser le fichier fourni par défaut par Nagios.
objects/
> C’est dans ce sous-répertoire que sont centralisé les définitions des machines et services à surveiller part votre serveur Nagios.
objects/commands.cfg
> C’est là que nous allons définir les commandes utilisées par Nagios pour interroger vos machines. Vous pouvez partir du fichier fourni en standard par Nagios et le modifier selon votre configuration.
objects/contacts.cfg
> Dans ce fichier, il faut configurer les contacts pouvant être prévenu en cas d’alerte. Vous pouvez partir du fichier fourni en standard par Nagios.
objects/hostclients.cfg
> Ce fichier est à créer, il comportera la définition de toutes vos machines clients à surveiller (c’est à dire les postes utilisateurs). Ce fichier n’existe pas dans la structure de base de Nagios.
objects/hostservers.cfg
> Ce fichier est à créer, il comportera la définition de toutes vos machines serveurs à surveiller (c’est à dire les serveurs Web, DNS, DB…). Ce fichier n’existe pas dans la structure de base de Nagios.

objects/localhost.cfg

> Ce fichier est là pour que Nagios puisse surveiller le serveur sur lequel il est installé (localhost). Vous pouvez partir du fichier fourni en standard par Nagios.
objects/templates.cfg
> C’est le fichier ou se trouve la définition des « templates ». Vous pouvez partir du fichier fourni en standard par Nagios.
objects/timeperiods.cfg
> Ce fichier défini les périodes de temps. Vous pouvez partir du fichier fourni en standard par Nagios.
objects/network.cfg
> Ce fichier est à créer, il comporte la définition de toutes les machines composant l’infrastructure de votre réseau (routeur, switch ou hub, borne Wifi …)

Lien vers mes divers howto

Equipements Cisco

Onduleurs APC

NAS Thecus

VMware serveurs

Authetification avec Active Directory

 

À propos de l'auteur